Reproduction Byzantine de la Paillette Frondeuse

DSCF6370Bonjour,

Suite au swatch d’hier, j’ai réalisé un NA sur lequel je suis tombée un peu par hasard, et dont je suis tombée amoureuse tout de suite ! Eh bien, les filles, je peux vous dire qu’en amour, il faut être patiente ! Je suis super contente du résultat, même si je préfère quand même l’original, mais ça m’aura pris du temps, beaaaucoup de temps…

Allez, je vous explique tout depuis le début. Je trainouillais sur Facebook (si si, c’est un verbe… ^^), et je suis tombée sur un article de Liloo Nail Art, qui souhaitait un joyeux anniversaire à une certaine Paillette Frondeuse tout en photos, et en déco ongulaire, bien sûr… La curieuse que je suis n’a pu résister, et je me suis retrouvée sur la page de la B’day Girl en question, et là… Véritable coup de foudre sur sa photo de couverture ! Ni une, ni deux, j’ai farfouillé dans mes vernis, ai essayé d’en ressortir les plus proches de ceux utilisés pour ce nail art, et mon dotting tool fièrement brandi, je me suis lancée dans l’aventure bizantine ! 2h30 plus tard environ (j’avais dit, hein, que c’était long !), et non mécontente de ma version, je m’empresse de poser mon Top Coat… qui a fait bavé mon vernis noir que je croyais pourtant sec depuis un bout de temps !! Bouhouhou… :/  Bon, tant pis, ça ira comme ça, je ne le recommence pas !

Cette petite trainouillerie sur les blogs m’aura fait découvrir trois choses sympas : une nouvelle nail artiste, que je n’ai pas hésité à ajouter à mes « likes » Facebook, une déco jolie comme tout, et une attention très chouette : il se trouve que c’était l’anniversaire de la petite Paillette hier, et toutes ses amies bloggeuses se sont passées le mot pour le lui souhaiter via un article et une reproduction de ses NA. Alors, pas encore amies, et avec un jour de retard, moi aussi j’en profite pour te souhaiter un super « Happy Birthday »… Ca compte, quand même, hein ?! 😉

Cela dit en passant, moi je veux bien la même chose pour mon anniversaire, les boys & girls ! Et il arrive bientôt ! 😉

Allez, retour aux choses sérieuses. Explication de ce loooong mais chouette NA.
J’ai commencé par poser deux couches de vernis blanc Flormar, sauf sur les deux annulaires, où le Kiko Light Peach est à l’honneur, et agrémenté de trois petits rivets dorés. Avec ce même vernis Peach, j’ai ensuite recouvert les lunules de mes 8 autres doigts très largement. Place au pinceau et au vernis noir pour de fines lignes. Tout le reste se fait au dotting tool, en alternant vernis noir et vernis beige doré. Pas facile à expliquer, alors voyez plutôt :

Pour les annulaires

Base : Kiko Light Peach #359
+ Salomé orangé pailleté #F242
Studs dorés x3

Pour les autres doigts

Base : Flormar Supermatte Blanc #M103 (deux couches)
Lunule : Kiko Light Peach #359
Lignes et points noirs : Kiko Noir #275
Points dorés : Biguine Gold Sand #15537

ATTENTION : Top Coat à éviter si vous ne voulez pas que, comme moi, tout votre travail se mette à baver : Top Shiny de chez BELL. Préférez le Top Coat tout simple de chez NYC.

Alors, vous en pensez quoi ? Sympa, non ?! J’ai bien fait de tricher et de piquer l’idée, hein ?! 😉

Publicités

8 réflexions sur “Reproduction Byzantine de la Paillette Frondeuse

    • Ben j’ai hésité, mais je sais que ma peinture est assez épaisse et quand je l’utilise avec un dotting tool, ça me fait des points un peu en relief ! Ou alors il faudrait que je la dilue avec de l’eau…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s